Sarah Jérôme

Plasticienne en résidence

Gaël Davrinche et Sarah Jérôme ont l’idée géniale de « délocaliser » leur magnifique atelier de Montreuil à La Londe-les-Maures, sur le domaine de Figuière.

Leurs toiles grands formats, leurs châssis, leur matériel, leurs centaines de pinceaux, de tubes de peinture, vont venir remplacer le temps du Figuière-Festival les machines agricoles et autres tracteurs dans le grand « hangar vert » du domaine. Plus qu’un atelier, cela deviendra une véritable « installation » in situ, entre Work In Progress, exposition, spectacle (avec la participation de la chanteuse Ruppert Pumpkin en live pendant qu’ils peignent), …

Durant toute la durée de l’installation du Figuière-Festival  vous pouvez venir les voir peindre, performer, jeter leur peinture, se battre avec leurs toiles. Tous les soirs de spectacle bien sur à partir de 19h30, mais aussi pendant la durée de l’installation du festival à partir du 18 juillet, en journée. (se renseigner au caveau de dégustation en arrivant sur le domaine pour l’accès au « hangar vert »)

 

 

Diplômée du conservatoire national supérieur de danse de Paris en 1998, elle fait un passage à l’Opéra national de Lyon puis se tourne vers les arts plastiques et étudie à l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Sarah Jérôme opère dans son œuvre des frottements entre la séduction et la répulsion, l’étonnement et l’effroi, le rêve et le cauchemar, la délicatesse et la brutalité. Elle explore un espace entredeux, deux états, deux sentiments, deux moments. Au point du jour ou bien à la tombée de la nuit, alors que l’âme hésite entre le doute et l’espoir, Sarah Jérôme nous enjoint à priser les éclats de lumière tapis dans chaque coin d’ombre. Une esthétique de la dissonance qui se traduit en images intenses et vulnérables à la fois, à la beauté crépusculaire.Elle expose en France, Italie, Suède, Suisse, Belgique,

Sarah Jérôme a été exposé au sein de diverses institutions et galeries telles que: Château de Maisons- Laffitte (2018), Galerie C (2018, 2016), Galerie Da-End (2018, 2017, 2016, 2015), Galerie Larnoline (2018, 2017, 2016), Museo Pino Pascali (2017), Galerie Catherine Putman (2017), Musée Cognacq Jay Paris (2015), Centre d’art contemporain Montreuil (2015), Cathédrale de Troyes (2015), Projektraum Ventilator Berlin (2014), Espace Pierre Cardin (2014), Arthotèque Annecy (2011). Ses œuvres figurent notamment dans les collections de l’Artothèque d’Annecy, Art collector Evelyne et Jacques Deret et du Musée Rodin Paris.

Plus d’informations: https://www.sarahjerome.com