Rue

Volmir Cordeiro

« Le sens de l’abstraction crée l’universalité et fait le secret de ce solo électrique, porté par l’énergie d’une véritable bête de scène. Par sa présence radicale dans tous les sens du terme, Volmir Cordeiro arrive à nous suggérer une vie urbaine intense, jouissive ou violente. Que ce carrefour qu’il nous évoque se trouve à  Sao Paulo, à New York ou à Lagos, nous y ressentons que la condition urbaine est universelle. (…) Quelque chose d’irrépressiblement viril, à tout le moins guerrier, empreint sa danse (…) Il faudrait des dizaines de pages pour décrire l’abondance diversifiée de ce vocabulaire. On le sent aussi brut, de texture rêche, qu’aiguisé de regard politique impliqué dans le monde, et bouleversé de références instruites » Gérard Mayen in Danser Canal Historique décembre 2015

Solo créé en 2015 dans le cour Marly du musée du Louvre, Paris

Volmir capture d'écranPhoto Marc Domage

Né au Brésil en 1987, Volmir Cordeiro a d’abord étudié le théâtre pour ensuite collaborer avec les chorégraphes brésiliens Alejandro Ahmed, Cristina Moura et Lia Rodrigues. Il intègre la formation « Essais » en 2011 au Centre national de danse contemporaine (CNDC) d’Angers (direction Emmanuelle Huynh). Il écrit actuellement à l’université Paris-8 une thèse sur les figures de la marginalité dans la danse contemporaine.

Il a participé aux pièces de Xavier Le Roy, Laurent Pichaud, Rémy Héritier, Emmanuelle Huynh, Jocelyn Cottencin et Vera Mantero. Il est actuellement « artiste associé » au Centre national de la danse (CND)

 

Chorégraphie et interprétation Volmir Cordeiro

Percussion live Washington Timbó

Design sonore Cristián Sotomayor

Costume Vinca Alonso, Volmir Cordeiro

Co-production : Ménagerie de Verre
Avec le soutien de: Musée du Louvre, Laboratoires d’Aubervilliers, LE CND – Un
centre d’art pour la danse, ICI – CCN Montpellier / Languedoc-Roussillon