Les Diaboliques-remix

Capture d_écran 2018-06-18 à 17.46.15

Hugues Sanchez

1er Prix Cannes Art Film (AVIFF 2018) au Festival de Cannes

D’après le film de Henry-Georges Clouzot « Les Diaboliques » avec Simone Signoret, Véra Clouzot, Paul Meurisse et Charles Vanel (1955)

Hugues Sanchez a une pratique protéiforme qui lie musique et cinéphilie et questionne l’emprise du son sur l’image.
Pour Les Diaboliques-Remix, il transpose au film un procédé bien connu dans le monde de la musique, le « remix ». Le film est ainsi découpé et remonté en utilisant la répétition et le ralenti. Puis une bande-son est créée avec un va-et-vient entre composition/montage pour parfaire la cohérence. Enfin les dialogues sont remixés pour créer une voix narrative qui poétise l’histoire tout en servant de fil rouge au spectateur. Loin d’être anecdotique cette démarche proche des montages surréalistes pousse à l’analyse et au delà, vers l’inconscient des films.

Hugues Sanchez compose pour le théâtre et la danse dès 1993. En 1996, signe sous le nom The Julia Set chez Barclay / Polygram. Depuis 2000, il s’intéresse au Found Footage et conçoit des projets multimédia pour le Festival de Cannes, Canal+, La Cinémathèque Française, la Nuit Blanche de Paris, le Festival International du roman Noir, la Galerie Agnès b… Parallèlement il compose notamment pour Dior, Nissan, Nintendo ainsi que l’habillage d’Arte, de France Info, France 3, Ushuaia TV. En 2015, le film Disparus, la Guerre Invisible en Syrie dont il a co-composé la musique obtient le Prix Albert Londres.

Paul Jarret est guitariste. Après des études musicales au conservatoire de jazz à Paris, Paul Jarret mène sa carrière de musicien guitariste dans le milieu du jazz et des musiques improvisées. Son quintet Pj5, pour lequel il signe la totalité des compositions, remporte le 1er prix de composition et le 2e prix de groupe au Concours national de Jazz à La Défense en 2012. Un 3e album est en préparation, tout cela en plus d’une activité de « sideman » assidu (musicien de studio).

Composition, voix, contrôleur, ordinateur, aquarium : Hugues Sanchez
Guitare et effets : Paul Jarret Son : Félix Perdreau
Durée : 50 minutes