Démineurs

Projection vidéo (espace du pressoir)

Démineurs donne la parole à des jeunes primo-arrivants (aussi appelés mineurs isolés étrangers et désormais mineurs non-accompagnés) en réalisant avec eux des court-métrages documentaires d’animation.

Evocation de leurs parcours migratoires, de leurs perceptions du pays d’accueil ou de singularités interculturels, ces petits récits intimes et pudiques à la première personne, invitent à la plus grande attention.

Qui sont ces jeunes venus d’Afghanistan, Guinée-Conakry, Pakistan, RDC, Mali, Angola, Cote d’Ivoire, Tunisie ou Bengladesh… Ils/elles ont entre 13 et 17 ans, parlent souvent plusieurs langues, certains les écrivant, d’autres pas. Certains ont été scolarisés, d’autres jamais. Tous ont parcourus des milliers de kilomètres, dans des conditions et pour des raisons très différentes. Tous sont accueillis et protégés au nom de la convention internationale des droits de l’Enfant.

Leurs paroles sont souvent portées par d’autres qu’eux et/ou soumises à des pressions administratives (minorité, isolement, scolarité..). En réaction, le projet Démineurs leur propose, au sein de différentes structures d’accueil dédiées, un temps d’expression et de création individuel, sans injonction thématique, nourri de leurs propres mots, graphies, langues, voix, dessins. A ce jour une cinquantaine de récits ont été réalisés par plus de 70 jeunes.

Démineurs est initié par le réalisateur Fred Soupa et porté par l’association La Colline depuis 2013.

Avec le soutien d’Arcadi, Migrinter, InfoMie, La Croix-Rouge Française, CD95

demineurs.com

Démineurs