Chut

Fanny de Chaillé

Nous avons le plaisir d’accueillir à nouveau Fanny de Chaillé au Figuière-Festival, après un passage très remarqué l’année dernière avec sa « Gonzo Conférence » sur le rock.

Baptisée « Chut » avec le double sens de ce qui tombe et du silence, elle crée pour la première fois une pièce sans paroles. Romantique et burlesque, avec son personnage gauche, maladroit et solitaire, « Chut » interroge ainsi la fragilité humaine et la capacité d’un être à trouver l’équilibre au sein du déséquilibre.

Le personnage infiniment burlesque ne cessera jamais de se démener face au décor pendant tout le spectacle : les situations qu’il traversera imprimeront sur cette figure un peu gauche le fantôme d’un Buster Keaton ou d’un héro tout droit sorti d’un film comique américain des années 20.

Nadia Lauro signe un troublant dispositif optique qui brouille nos repères visuels et notre perception de la réalité. Une fois découverte, l’illusion du relief continue de persister, notamment par les cascades et le jeu extrêmement habile de l’acteur Grégoire Monsaingeon.

Fanny de Chaillé est programmée cet été au 71ème festival d’Avignon du 19 au 26 juillet.

Chut capture 2Photo Marc Domage

Après des études universitaires d’Esthétique à la Sorbonne, Fanny de Chaillé a travaillé avec le chorégraphe Daniel Larrieu tour à tour en tant qu’assistante à la mise en scène, compositrice (avec Rubin Steiner) et interprète. Elle collabore ensuite avec Matthieu Doze, Rachid Ouramdane, puis joue avec Gwenaël Morin. Elle a été l’assistante des chorégraphes Emmanuelle Huynn et Alain Buffard.

Depuis 1995, elle créé ses propres pièces, installations et performances avec des artistes issus de toutes disciplines (danse, théâtre, arts plastiques, philosophie, mode…). Elle a créé plus de 15 pièces qui tournent dans le monde entier.

 

Un projet de Fanny de Chaillé

Interprété par Grégoire Monsaingeon

Installation visuelle Nadia Lauro

Composition son Manuel Coursin

Lumières Mael Iger